La corruption et différents facteurs peuvent exercer une influence à double tranchant sur la déforestation. Dans le cadre des procédures nationales de mise en oeuvre de l’initiative REDD+, les donateurs devraient se concentrer sur les trois points à risques suivants : l’accaparement des terres et les droits fonciers, la fraude dans les mécanismes de suivi, d’évaluation et de remontée de l’information et enfin, l’appropriation des revenus du programme REDD+ par les élites.

See also: