Le travail sur le budget de l’éducation effectué par la société civile est un instrument puissant permettant de rendre les gouvernements comptables vis-à-vis de leurs citoyens et d’attirer l’attention sur la corruption dans le système éducatif. Cette note débat de la pertinence du travail de la société civile sur le budget dans le cadre d’initiatives anti-corruption, en mettant l’accent sur l’expérience du Fonds pour l’Education du Commonwealth (Commonwealth Education Fund, ou CEF) qui utilise le suivi budgétaire comme un outil anti-corruption dans le secteur éducatif. Cette note en présente les points forts et les points faibles - tout en fournissant des arguments en faveur de davantage d’accès à l’information budgétaire et d’une participation accrue de la société civile à ces processus.