Une initiative anti‑corruption récente ciblant le secteur éducatif du Pérou a été lancée conjointement par le Bureau du Médiateur et le Chapitre péruvien de Transparency International, Proética. Cette initiative cherchait à façonner la discussion publique autour de la réforme de l’éducation en introduisant la question de la corruption – un des nombreux facteurs sapant le droit fondamental de tous à une éducation de qualité. Cette note de l’U4 passe en revue la méthodologie adoptée par cette initiative, ses conclusions et les enseignements tirés, notamment un survol des efforts de plaidoyer, couronnés de succès, qui ciblaient les autorités nationales d’éducation.