Au Nigeria comme ailleurs, les pratiques de corruption entravent la performance du secteur pétrolier. Cette Note de synthèse U4 examine cinq démarches permettant de faire avancer la réforme anti‑corruption dans le secteur pétrolier du Nigeria : le cadre juridique et réglementaire, les procédures d’octroi ouvertes et compétitives, la transparence des procédures et des recettes, les investigations et les poursuites des infractions de corruption et les mesures de surveillance et de reddition de comptes. Elle aborde l’état d’avancement de la réforme dans chaque domaine ainsi que les perspectives d’avenir du pays susceptibles d’intéresser les bailleurs de fonds. Cette Note de synthèse est la seconde d’une série de deux : la première décrit les domaines les plus propices à la corruption dans la gouvernance de la filière pétrole du Nigeria. Cette série vise non seulement à fournir un aperçu des réformes anti‑corruption au Nigeria mais aussi dans d’autres pays riches en pétrole bénéficiant d’une aide au développement.